Le thème de cette 3ème édition

« Arts culinaires, santé et sagesses du monde : Gastronomies et cultures du terroir du Maroc et d’ailleurs »

Fès, du 19 au 22 avril 2018

Pour réserver vos places cliquez ici 

 

« Dis moi ce que tu manges je te dirai ce que tu es » Jean Anthelme Brillat-Savarin

En miroir avec l’ouvrage : « Cuisine et diététique dans l’occident arabe médiéval », D’après Un Traité Anonyme Du XIIIè Siècle, le Festival de Fès de Diplomatie Culinaire réfléchira à la façon d’intégrer, dans l’approche politique et diplomatique contemporaine, des dimensions culturelles essentielles et surtout, dans une perspective d’amélioration de la santé.

Lors des nombreuses conférences, prestations artistiques et soirées (dîners/débats) organisées pendant le Festival, l’Art gastronomique, mais également la musique et les arts ainsi que la réflexion intellectuelle seront des vecteurs privilégiés d’un échange interculturel.

 

Hippocrate fût le précurseur en la matière : Sa découverte, c’est que, la santé dépendant d’un juste rapport entre les aliments et les exercices, il y a des signes précurseurs qui indiquent quand les aliments sont supérieurs aux exercices, ou quand les exercices le sont aux aliments, et qui manifestent à l’homme expérimenté l’imminence de la maladie. Dans la diététique hippocratique, on classe les aliments en fonction de leurs propriétés correspondant aux quatre humeurs. Ils peuvent échauffer ou refroidir, humidifier ou assécher. D’autres relâchent le ventre ou le resserrent, sont nourrissants ou amaigrissants, provoquent des renvois ou des vents. Comme pour la médecine traditionnelle chinoise, pour rester en bonne santé au fil des saisons, il faut avoir une nourriture équilibrée et appropriée aux besoins du moment. L’alimentation varie ainsi selon le lieu, le climat et les saisons qui influent sur les humeurs. Traversant l’histoire, c’est Jean Anthelme Brillat-Savarin, avocat et magistrat de profession, mais surtout un grand gastronome et auteur culinaire français, qui initia cette aphorisme : « Dis-moi ce que tu manges : je te dirai ce que tu es. »